Swisscom va supprimer la téléphonie analogique

Aujourd’hui déjà, pratiquement tous les services offerts sont numériques, que ce soient les courriels, la télévision et Internet.

 

Swisscom tourne une page de l’histoire des télécommunications. Le numéro un suisse des télécommunications, Swisscom, va supprimer d’ici à fin 2017 la téléphonie analogique. D’ici là, tous les clients devront utiliser la téléphonie par Internet.

L’ancienne téléphonie analogique n’est plus actuelle, a déclaré mardi à Zurich devant les médias Heinz Herren, responsable du réseau de Swisscom. Aujourd’hui déjà, pratiquement tous les services offerts sont numériques, que ce soient les courriels, la télévision et Internet. Seule la téléphonie fonctionne encore en grande partie avec l’ancienne technologie analogique.

Actuellement, il existe encore environ 2 millions de clients qui correspondent via ce moyen, a ajouté Heinz Herren. « Nous aurons le temps d’ici à 2017 de faire basculer ces clients en douceur vers le VOIP (Voice over IP) ». Ceux qui commandent une nouvelle prestation, seront automatiquement transférés sur la plateforme Internet. uelque 260’000 clients ont déjà effectué ce changement.

« Nous ne forçons pas les clients à changer », a expliqué Guido Tranel, responsable marketing chez Swisscom. Celui qui veut téléphoner de manière analogique peut continuer à le faire, mais il ne pourra pas bénéficier d’offres couplant téléphonie, télévision et Internet et les nouveaux produits ne lui seront pas accessibles.

Presque tous les clients veulent aussi avoir Internet, a poursuivi M. Tranel. Swisscom compte actuellement près de 1,6 million de privés abonnés à Internet, soit la majorité des ménages helvétiques.

A partir de 2017, les personnes qui voudront continuer de téléphoner avec Swisscom auront besoin d’un routeur. Le bon vieux téléphone avec cadran sera définitivement mis hors service, tout comme l’ISDN, a relevé M. Herren.

Le désavantage de la téléphonie par Internet est qu’en cas de panne du routeur ou d’électricité, il sera impossible de communiquer. Mais aujourd’hui déjà, la majorité des personnes utilisent leur portable en cas de panne, a noté M. Herren.

Le transfert de technologie aura toutefois aussi des avantages. L’écran de téléphone n’affichera pas seulement le numéro de téléphone de l’appelant, mais également son nom. La qualité de la communication sera meilleure.

Il sera aussi possible de bloquer certains numéros, comme par exemple les appels publicitaires, directement sur la page internet de Swisscom. En cas de déménagement, le transfert sera simplifié.

Swisscom ne sait pas encore combien elle pourra économiser grâce à cette nouvelle technologie, a indiqué M. Herren. L’opérateur helvétique n’est pas le seul à changer de système. En Allemagne, Deutsche Telekom a annoncé son retrait de l’analogique pour 2018.